Etienne
Pourquoi l'Ennéagramme ? Il existe beaucoup de techniques de développement personnel pour améliorer ce que l'on sait déjà très bien faire. L'intérêt que je vois avec l'Ennéagramme, c'est de découvrir que ce que l'on faisait habituellement nous limite dans un costume un peu étriqué. Il permet de comprendre que le beau costume dont on est fier nous enferme dans un personnage. Si on enfilait d'autres costumes ? Avec cet outil, on comprend que si l'on est très fort dans tel domaine, il serait peut-être intéressant de rééquilibrer sa vie en prenant d'autres voies et en explorant d'autres contrées.

Aimer ses ennemis est une parole incompréhensible, même pour les chrétiens ! J'ai compris que si des personnes pouvaient m'agacer, c'est parce qu'il existe 8 autres façons de concevoir l'existence.

Celles qui m'agacent particulièrement, peut-être ont-elles des choses à m'enseigner et ainsi je dépasserai mon agacement.

Un autre exemple pour les chrétiens. Souvent, on va chercher dans la Bible les histoires qui renforcent déjà nos points forts : la justice pour le 1, la joie pour le 7... Il y a donc le risque de ne faire que les renforcer encore plus. L'Ennéagramme aide à comprendre que ce qui ne me plaît pas spontanément peut en réalité venir rééquilibrer ma vie.

Le risque est de tenir un discours de puissance, de force : c'est une menace sous-jacente du développement personnel. L'essentiel n'est pas seulement d'être fort, mais, comme un oiseau, de déployer ses ailes et de se laisser porter. Il s'agit avant tout d'interroger sa façon d'être en relation à l'autre : en le laissant à sa place, tel qu'il est et non tel que je voudrais qu'il soit ou selon ce que je projette sur lui. Il s'agit aussi de reconnaître le caractère unique de chaque personne.

L'idée est aussi d'arriver à un soi-même qui ne soit pas une caricature de soi-même, avec une vision étriquée : on ne se dépeint pas seulement par nos réussites, ce qui est courant dans nos sociétés. On existe, tout simplement, même en cas d'échec. Ce que l'on est continue d'exister, délivré du faire. Pour un soi-même plus large et plus grand que nos petites réussites.

Voilà un résultat concret constaté avec l'Ennéagramme.

J'ai connu une dame de base 4 qui valorisait une forte créativité et un relationnel intense. Elle a su développer avec le temps le profil 1 avec plus de précision, de rigueur. Elle travaille dans le social où la relation est essentielle et a, en plus, appris à tenir un cadre plus précis. Elle a ainsi aujourd'hui la capacité à entrer en relation avec des personnes en grande difficulté, en ajoutant la rigueur. En conséquence, elle n'est plus « juste » en empathie avec elles, elle est aussi plus efficace dans son travail.

A titre personnel, je constate que quand j'ai un conflit avec une personne, si j'ai cru la reconnaître dans un profil, j'entre mieux dans la compréhension de cette personne. Je comprends mieux ses réactions, qui répondent à une logique et à des motivations, même si ce ne sont pas les miennes.

Pour les personnes qui hésitent à venir aux Rencontres et qui s'intéressent à l'Ennéagramme et ont déjà lu quelques livres, j'ai envie de proposer de se confronter à des individualités, pour vérifier ce que les livres exposent. On constatera l'effet des profils sur la façon dont les gens parlent, se meuvent... Toutes choses que les livres ne précisent peut-être pas... Il sera possible d'assister à des témoignages par les personnes elles-mêmes ; le public pourra saisir avec sa tête et son cœur le profil dont il est plus proche, ainsi que l'urgence à comprendre les autres profils.