Isabelle
Isabelle Martin, mère de 2 enfants, formée à l'Ennéagramme à titre personnel

Quand je « sens » bien les choses, j'y vais. Pour l'Ennéagramme, je voyais bien que l'outil n'enfermait pas, alors je me suis décidée.

Je suis lente pour faire les choses et je sens les choses dans mon crops, ce qui m'aide à prendre une décision. Pour un 9 comme moi, c'est important d'arriver à décider ! Une fois que j'ai senti dans mon crops, j'y vais ! C'est un bon repère pour moi.

Les sous-types m'ont aussi aidée à mieux comprendre mes deux filles dont l'une est très exclusive. Je comprends mieux mon entourage et j'apprends à accepter, comprendre et réagir face à la différence. J'ai plus d'empathie pour mes filles, elles se sentent comprises.

J'ai par ailleurs découvert les 9 profils. Les 4 par exemple : je ne pensais pas que l'on puisse avoir autant d'émotions dans une journée ! J'ai pu adopter un langage commun avec ma belle-soeur, une nouvelle manière de communiquer.

Par rapport à mon profil, j'ai découvert ma colère rentrée et à l'apprivoiser un peu. J'ai aussi découvert le profil 6, mon mari, qui avance, puis recule et pèse toutes les hypothèses avant de prendre un décision.

En faisant les modules de formation avec les autres, on voit les difficultés des autres, comment ils vivent les choses. Par exemple, por les 6, les aider à voir les étapes petit à petit. Ou les 5, qui ont besoin d'espace et de liberté pour vivre les émotions à distance.

Cela a été une grande joie de voir se dévoiler les multitudes de fonctionnement. Cela ouvre de grandes perspectives avec un décodage pour comprendre les gens. Le 8 me fait peur, mais maintenant, je sais entrer en contact avec lui, je sais qu'il a de la douceur... J'ai un autre lien pour entrer en contact.

Dans un module, on m'a conseillé de faire un stage clown, ce que j'ai fait. Et là, on m'a dit : « c'est incroyable ce que tu as comme énergie ! » Je ne pensais pas ça de moi... Quand je m'observe, je me vois bouger sur le cercle. Il faut être prêt à ce qu'il y ait des choses qui bougent !