Monique
Monique Bérinchy, mère de 5 enfants, formée à l'Ennéagramme à titre personnel

Je suis de type 5 et j'avais besoin de connaître certains comportements que j'avais et que je ne comprenais pas : le besoin très fort de s'isoler, parfois longtemps, jusqu'à une semaine, alors que je suis mère de cinq enfants. Cela me semblait être une distorsion. Lorsque je m'isolais, j'avais du mal à le vivre vraiment car cela me semblait nécessaire pour me ressourcer et à la fois contre-nature, car mère de famille nombreuse. Je vivais le fait d'être loin des miens, mais contrariée. Je me disais que ma vie était faite de trucs bizarres ! C'était bancal.

J'ai mis en route mon observateur interne : cela fait un bien fou de comprendre !

L'Ennéagramme m'a conforté dans la compréhension de ce comportement et m'a rassurée sur mon fonctionnement. J'ai eu une prise de conscience et je suis allée vers plus de respect de ce que je suis en allant à fond dans mes excès pour mieux m'en détacher.

J'ai compris beaucoup plus la tolérance envers les autres, à vraiment respecter et aimer le fonctionnement de l'autre.

La difficulté, c'est de voir qu'on retombe toujours dans les mêmes choses. C'est un travail quotidien dans lequel il faut ête vigilant et ête accompagné.