Norbert
Norbert Mallet, formateur, philosophe et auteur de Devenir soi-même avec l'Ennéagramme, Salvator 2013

Mon chemin avec l'Ennéagramme : lorsque j'ai entendu parler pour la première fois de l'Ennéagramme, la personne a voulu me convaincre que c'était incontournable. Cela m'a d'emblée rebuté. Lorsque j'ai commencé à être formateur à l'IEDH, l'Ennéagramme était un langage commun à toute l'équipe. J'ai donc commencé à lire un livre et au 4e chapitre, je me suis arrêté, j'avais trouvé mon type. J'ai eu l'impression d'enfin ouvrir les fenêtres de chez moi. Enfin, j'avais de la lumière sur les recoins que je ne comprenais pas. J'avais aussi trouvé une tribu où je n'étais pas le seul à ressentir les choses aussi fort. J'ai eu le souvenir peu après de m'émerveiller d'un lever de soleil et de laisser le sentiment de beauté m'envahir alors qu'auparavant, j'en avais honte...

J'anime des formations à l'Ennéagramme depuis 10 ans et je continue à approfondir. Ce qui est étonnant, c'est qu'en réalité, cet outil qui dérange parfois certains chrétiens, est très classique. La prise en compte des caractères individuels dans la recherche de Dieu s'enracine dans une tradition très ancienne : c'était une question d'actualité pour Aristote, les Pères du désert et Saint-Thomas d'Aquin. C'est une interrogation profonde de toute l'humanité, quelles que soient les époques : avec ce que je suis, mon tempérament, mes failles et me richesses, comment prendre toute ma place dans ce monde, choisir la vie, la bâtir, en liberté et en vérité.